Couleurs d'Ozone

jeudi 17 mai 2007

Cours de Maths III

Comment conditionner ses élèves pour les rendre réceptifs aux enseignements qu'on est payé (ou pas, parfois) à leur dispenser ?

Beaucoup d'excellents mathématiciens sont de piètres professeurs car ils négligent (ou ne saisissent pas) la dimension humaine et sociologique de l'enseignement. Un bon professeur, c'est celui qui donne l'envie d'apprendre. Ni plus ni moins.

Pour cela il faut :

  1. Trouver les centres d'intérêt de votre élève, quels qu'ils soient (musique, films, lecture, hobbys, jdr...). Il faut alors entrer dans son univers et trouver des passerelles vers le vôtre.
    Exemple concret : calcul de la portée maximale d'un tir de catapulte en fonction de la poussée initiale, de l'angle de tir, et de la masse du projectile, dans un jeu de figurine Warhammer 40.000 (ou un truc du genre, je ne suis pas un expert) ! Ou encore : pourquoi, lors d'une attaque au sabre, un coup en kiaï est-il plus puissant qu'un autre coup ?
    Il est possible d'expliquer tout ça avec la froide logique des maths. Maintenant, pourquoi faire ça ? La raison est si évidente que je ne devrais même pas l'expliquer. Ça dédiabolise les mathématiques, tout simplement. L'éducation nationale (honnie soit-elle), puisqu'elle se doit d'être polymorphe, fait entre dans nos chères têtes blondes de nombreux outils de calcul (de l'addition au test de Khi-2, en passant par le théorème de Pythagore), sans même prendre le temps d'expliquer pourquoi ces outils de calculs existent et sont (souvent) les meilleurs qui soient.
    En somme, pour être franc, je passe une portion non-négligeable de mes cours à expliquer pourquoi, POURQUOI fait-on tous ces calculs. Et je constate que c'est important pour les élèves (comme ça l'était pour moi, qui a du comprendre tout seul).
  2. Rattacher (autant que faire se peut) les exercices à des choses concrètes. Par exemple, un de mes préférés en la matière est un calcul que mon père m'a autrefois demandé de faire pour lui : prenez une bande de papier de longueur L, d'épaisseur e ; enroulez-la autour d'un cylindre de diamètre extérieur d, et calculez le diamètre final D du rouleau ainsi obtenu. Condition : e est très petit devant les autres valeurs.
    C'est un travail très intéressant car il s'agit de transformer les données du problème en équations mathématiques, puis de simplifier le résultat en utilisant la négligeabilité (barbarisme, je sais) de l'épaisseur. Faites travailler votre imagination pour trouver des petits énoncés du genre à donner en devoirs. Si votre élève ne s'en sort pas, donnez lui des pistes, mais surtout ne faites pas le travail à sa place ! Ce genre de masturbation mentale n'a de la valeur (et elle en a beaucoup) que s'il trouve tout seul !
    En outre, prouvez-lui que c'est ce genre de mathématiques qu'il aura éventuellement à utiliser plus tard dans sa vie professionnelle... Si vous enseignez des probas/stats, inspirez vous des jeux de hasard (loto, jeux de cartes), et qu'il démontre lui-même pourquoi le casino est toujours le vainqueur ! Vous pouvez tout aussi bien le faire réfléchir sur comment gagner de l'argent en organisant des paris, à condition de calculer intelligemment les cotes...
  3. Manipulez les chiffres avec humour et légèreté, cela créera une complicité entre vous et votre élève... Soyez paresseux, mais rigoureux !

Chassez la phobie du calcul (à coups de πR) ! Il suffit de remettre les mathématiques à leur place : un outil parfait au service d'un monde approximatif.

mercredi 16 mai 2007

Moitié de Design

Je sais je n'ai pas posté depuis quelques jours, ce n'est pas parce que je n'ai plus rien à dire (bien au contraire), c'est parce que je refondais le design du globol...

Il est à moitié refondu, mais je l'uploade quand même !

Et puis il ne me plaît qu'à moitié.

Bref, c'est une ébauche, en tout cas mon objectif principal est atteint : élargir le cadre de texte !

Les commentaires buguent complètement, c'est normal ! ^^

dimanche 13 mai 2007

Sauron n'est pas si loin...

Voilà ce que notre Soleil va commencer à devenir d'ici 5 billions d'années environ :

Cat's Eye

Tout préoccupé que j'étais par mes problèmes d'humain, quand j'ai vu cette nébuleuse planétaire, je me suis senti tellement insignifiant que mes problèmes se sont résorbés d'eux-même. Merci NGC 6543 ! Hé oui, NGC 6543 est gros. TRÈS gros. Plus d'une demi année-lumière de diamètre. (ça en fait, des kilomètres...)

Pompeusement nommé "Cat's Eye", cet oeuvre d'art naturelle prouve que nous sommes sans conteste des acariens sur le pelage d'une souris cosmique. Ou que Madame la Über-Duchesse de Titan IV a voulu faire un joli feu d'artifice pour égayer sa petite space-party billénaire, au choix.

samedi 12 mai 2007

Death Note

Je ne peux retenir la pulsion primaire et légitime qui me pousse à faire un brin de pub pour Death Note, le meilleur manga que j'aie lu depuis longtemps (depuis Parasite, en fait). J'achète les tomes au fur et à mesure qu'ils sortent (4/12 pour l'instant), même si, en tant que g33k w4R3z-4dD1ct3D, je les ai déjà lus depuis longtemps sur les sites de fansub...

Les animes (dessins animés) sortent régulièrement en ce moment (à raison d'une par semaine) et je ne les manque jamais, attendant avec fébrilité la traduction anglaise puis la française. Le dessin est beau, l'ambiance est incroyable, et puis comme de toutes façons c'est le scénario remarquablement complexe qui sort Death Note du lot commun des productions dessinées japonaises, on s'en tape !

Pour faire simple, c'est un duel psychologique, un affrontement mental entre génies, à la Sherlock Holmes versus Moriarty.

Je n'en dirai pas plus. Ah si ! N'attendez pas que le comité de censure de notre beau pays ait réenregistré les voix en français pour le regarder, car ça sera trop tard !

You want to know more ? Google is your friend, never forget that !

jeudi 10 mai 2007

Culturisme

Ca y est ! Décidé ! Fini les séances de pompes à l'arrache, les tractions free-style sur la poutre du salon, les poids accrochés aux chevilles et poignets à la Rock Lee...

J'ai décidé d'investir une portion modeste mais rigoureuse et calculée de mon temps à l'exercice de mon corps ! Tel un Asp miniature (et plus jeune, aussi), je compte bien acquérir une silhouette d'Apollon...

Apollon de Mantoue

Pas de graisse à éliminer, que du muscle à gagner ! Un enfant de CM1, dût-il me coacher, m'imposerait le programme suivant :

  • 20 minutes de transpiration
  • Gros glouglou (minimum 1L / 20minutes -- ne riez pas j'en suis parfaitement capable)
  • Re-exercice
  • Glouglou + Miammiam (important le miam miam, car nous sommes ce que nous mangeons !)
  • Étirements

Maintenant, les contraintes. Si y'a pas de contraintes, c'est pas marrant, bien sur !

Salle d'entraînement : à peu près 3m², ce qui veut dire que je peux m'allonger pour faire des pompes, mais je tiens à peine ! Ça a l'avantage du fait que je puisse garder mon casque audio pendant l'exercice.

Bon, c'est parti !

lundi 7 mai 2007

Je fais des ratures...

Une idée de scénario :

Un scientifique parvient à expliquer pourquoi on dit qu'un mourant voit sa vie défiler devant ses yeux... Théorie : il s'agit d'un mécanisme de "copie d'urgence" de la mémoire sur un autre support.

L'astuce du scénario consiste à exploiter les multiples explications du pourquoi et du comment de cette copie, en une suite de petites nouvelles soi-disant écrites par le scientifique lors de ses recherches. Il les écrit comme s'il racontait un rêve dont il est l'acteur principal, et qui commence à chaque fois avec sa mort. Puis, après chaque nouvelle, commentaire scientifique rédigé en langage scientifique.

La collection de nouvelles s'achève par la mort du scientifique (suicide?), phrase-choc à l'appui, avec pour conclusion : A quoi bon chercher à savoir ce qu'il y a après la mort, puisque la vérité nous est dévoilée quand on meurt ?

Idées de scénarii :

  • à la Matrix, monde informatique qui n'est qu'un simple jeu pour les véritables aliens que nous sommes => copie informatique
  • il existe une entité vivante non palpable qui récupère nos "âmes" => copie moléculaire, ou électrique
  • mécanisme de transmission d'un cerveau à un autre, dans l'inconscient => copie par ondes "gamma"
  • mécanisme de destruction des données, implanté dans notre adn alors que l'homme vivait dans une civilisation antérieure à la nôtre, les terroristes s'étaient modifiés génétiquement pour résister à des interrogatoires post-mortem, il ne resta que les terroristes (bombe?)

vendredi 4 mai 2007

Trouveur d'amies

Honte sur moi.

SHAAAAAAAAAAAAAAAAAME shall befall on ME !

J'ai surpris Chocho, un ami connu pour être le Dom Juan de la région, visiter un site bidon de rencontres. Par principe (et parce que j'en ai jamais eu besoin) j'ai toujours honni et évité soigneusement ces sites, fermant leur popups avec autant de déxterité et de temps de réflexion que si ça avait été une pub pour Windows Vista.

Mais lui, pourtant connu pour ses conquêtes aussi régulières que mignonnes, fréquentait ce genre de site ? Unbelievable !

Bref, j'ai visité AdultFriendFinder, et je conclus :

  • Ce site est moche
  • Ce site est ultra payant (la gratuité du compte est factice)
  • Il y a beaucoup de membres !
  • Ça m'a donné envie d'aller draguer l'inconnue (pas fait ça depuis un petit moment)

Et surtout : Il n'y a pas que des femmes avec de graves problèmes émotionnels sur ce site, mais il y en a beaucoup !

J'en ai déduit qu'il devait se trouver sur un site dans ce genre... par hasard, ou qu'il allait simplement voir ce que proposait internet ?

La drague sur internet, l'avenir de l'alcool !

jeudi 3 mai 2007

L'odeur de la Mort

La Mort sent le poisson aux épinards,
tout comme l'alcoolique pue le pinard.

Poètes en voie de disparition ?

A great poet, a really great poet, is the most unpoetical of creatures. But inferior poets are absolutely fascinating. The worse their rhymes, the more picturesque they look. The mere fact of having published a book of second-rate sonnets make a man quite irresistible. He lives the poetry he cannot write. The others write the poetry that they dare not realise.
Oscar Wilde

Traduction faite maison

Un grand poète, un véritable grand poète est la créature la moins poétique qui soit. Mais les poètes de classe inférieure sont absolument fascinants. Plus leurs rimes sont mauvaises, plus ils paraissent romantiques. Le simple fait de publier un livre de sonnets de seconde main rend un homme quasi-irrésistible. Il vit la poésie qu'il ne peut écrire. Les autres écrivent la poésie qu'ils n'osent pas vivre.

mercredi 2 mai 2007

Réincarnation, Métempsycose

Avant tout, pour bien que vous compreniez, un petit lien wiki : réincarnation...

Ian Stevenson est mort en février, quel dommage !

Je ne le connaissais pas avant ce soir et après avoir passé quelques heures à me documenter dans la Wikipedia, je regrette de ne pas avoir pu le rencontrer, ou même lui faire part de mes recherches personnelles.

J'ai une bonne capacité de déduction, ou du moins mon inconscient en a une bonne. Je me souviens de choses que je n'ai pas vécues, et certaines disciplines me paraissent naturelles, comme si je les avais apprises par le passé. Récemment, j'ai des doutes profonds sur la place que nous croyons avoir dans l'univers, nous pauvres terriens. Je sais que j'ai été une femme guerrière ou assassin par le passé, par exemple. Peut être même une simple pute qui devait se défendre seule. Je suis probablement déjà mort une fois par noyade, ou chute dans un précipice, ou piétiné par une foule, que sais-je, mais je sais qu'une foule m'a déjà tué. Maintenant que j'y pense, j'ai probablement été battu à mort. Une femme, cette fois encore, c'est certain.

J'ai une mauvaise mémoire des choses qui n'ont pas d'importance, donc je ne ferais certes pas un bon inspecteur, mais je n'oublie pas les choses qui me tiennent à coeur ; je m'en souviens, dans leurs moindres détails.

Pourquoi je doute de la place de l'homme dans l'univers, maintenant ? Parce que j'ai déjà été programmeur, programmeur d'un langage autrement plus développé que ceux qui existent aujourd'hui (et pourquoi pas programmateur d'ADN ?). Simplement, je sais que ma dernière réincarnation humaine ne date pas d'hier, donc... Il reste deux possibilités : une réincarnation sur terre il y a très longtemps, en supposant qu'il ait existé une civilisation assez avancée pour qu'elle ait besoin de "programmateurs", ou une réincarnation sur un autre monde habité que la Terre. On pourrait aussi alors parler d'une réincarnation dans une autre dimension, mais la vie dans les autres dimensions fera le sujet de réflexion d'un autre billet. Pourquoi j'en suis aussi sûr ? J'ai appris à lire seul dans un bouquin destiné au gens qui voulaient apprendre le Basic, à 6 ans. À ce moment, j'ai réalisé que la logique de programmation me rappelait quelque chose, la simple notion de structure conditionnelle par exemple, alors que je ne savais même pas que ça s'appelait ainsi ! Ça m'avait laissé une impression forte et je m'étais promis de comprendre pourquoi... C'est la plus ancienne expérience en ce domaine que j'aie.

J'ai aussi parfois l'impression de raisonner comme une I.A., mais je me rassure en me disant que le simple fait de m'en rendre compte, d'en douter, prouve à 99% que je ne suis ou que je n'ai pas été une machine. Et j'entends par machine une intelligence purement mécanique, un cerveau dénué d'âme pour prendre l'exemple le plus trash.

Voilà donc l'expérience que je veux réaliser : comme je suis condamné à mourir précocement, sauf si je trouve une excellente raison de vivre et que je conditionne mon corps pour vivre un peu plus longtemps, je voudrais tester s'il est possible de plus ou moins choisir le corps dans lequel on se réincarne.

Je laisserai après ma mort une capsule temporelle à n'ouvrir sous aucun prétexte, mais que seule la fille ou petite fille de mes amis, nommée Éléa, pourra ouvrir le jour de ses 8 ans. Ceci implique que ma famille et mes amis jouent le jeu, point sur lequel j'insisterai dans mon testament ! ^^

J'attendrai qu'un couple d'amis ait une petite fille nommée Éléa, et je tenterai de greffer mon âme immortelle à la sienne nouvellement créée. Si je réussis, quand elle lira ce que je lui aurai laissé, ce sera un jeu d'enfant pour elle de savoir si oui ou non l'expérience a réussi.

Si jamais le nom Éléa ne convient pas comme nom de fille à aucun de mes amis, je me démerderai pour que la fille que j'incarnerai réclame elle même la capsule, le jour où on lui parlera de l'ancêtre un peu fou, ancien ami de ses parents...

Et si personne ne joue le jeu, ce n'est pas grave ; je ne reviendrai pas en tant qu'humain, c'est tout !

Les évènements s'enchaînent parfaitement, s'assujettissent avec tellement de justesse et de précision dans ma vie que je ne peux nier l'existence d'une conscience muette qui me tire dans la bonne direction.

Et si je ne savais pas que le suicide brise le karma, je n'écrirais pas ces lignes !

lundi 30 avril 2007

Du Wiki dans vos Commentaires !

La puissance de DotClear 2 !

Je viens de constater que, même si ce n'est pas explicitement indiqué, vous pouvez mettre du gras et de l'italique et tous ces ptis trucs de mise en forme qui font la beauté de nos sites ouaibes, dans les commentaires. Je recopie donc ici un résumé reformaté de la syntaxe Wiki, qui, pour la petite histoire, vient de la fameuse Wikipedia... Voilà !


Référence de la syntaxe Wiki

La syntaxe Wiki est une manière d'écrire du texte avec un jeu de balises réduit au minimum, permettant de couvrir les besoins les plus courants (titres, paragraphes, citations, listes...).

Éléments de bloc

  • Laissez une ligne vide entre chaque bloc de même nature.
  • Paragraphe : texte libre, terminé par une ligne vide si suivi d'un second paragraphe.
  • Titre : !!! titre, !! titre ou ! titre pour des titres plus ou moins importants.
  • Trait horizontal : ----
  • Listes : lignes débutant par * pour des listes à puce ou # pour des listes numérotées. Vous pouvez faire des listes imbriquées en mélangeant les codes de liste. Par exemple :
    * item 1
    ** item 1.1
    * item 2
    *# item 2.1
    ...
  • Texte préformaté : espace avant chaque ligne de texte.
  • Bloc de citation : > devant chaque ligne de texte.

Éléments de formatage

  • Emphase : deux apostrophes ''texte''
  • Forte emphase : deux soulignés __texte__
  • Retour forcé à la ligne : %%%
  • Insertion : deux plus ++texte++
  • Suppression : deux moins --texte--
  • Lien : [url], [nom|url], [nom|url|langue] ou [nom|url|langue|titre]
  • Image : ((url|texte alternatif)), ((url|texte alternatif|position)) ou ((url|texte alternatif|position|description longue)). La position peut prendre les valeurs L ou G (gauche), R ou D (droite) ou C (centré).
  • Ancre : ~ancre~
  • Acronyme : ??acronyme|titre??
  • Citation en ligne : {{citation}}, {{citation|langue}} ou {{citation|langue|url}}
  • Code : @@code ici@@
  • Note de bas de page : $$Corps de la note$$

Empêcher le formatage du texte

Pour insérer un caractère sans que celui-ci soit reconnu comme un caractère de formatage, ajoutez le caractère \ avant celui-ci. Par exemple : \[texte entre crochet qui n'est pas un lien\]

Insérer du code HTML

Vous pouvez ponctuellement avoir besoin d'insérer du code HTML dans votre texte au format Wiki. Pour cela, utilisez le code suivant :

///html
<p style="color:red">mon texte en rouge</p>
///

Stay with National Channel Coco ! (NCC.com)

J'ai mis à jour La Dame du Passé...

Je cherche en ce moment un appartement sur Lyon, pour 2 personnes (ou +). Vers la Doua, ça serait bien. En fait, c'est même pas que ça serait bien, c'est que c'est presque indispensable, j'ai tellement horreur des transports en commun du matin que... Avoir à sentir les anti-transpirants des "beaux gosses", le rouge à lèvres des "fashion victims" et le parfum lourd et entêtant des grand-mères, sans bien sûr prendre en considération les divers effluves d'alcool ou de clope qui indisposent tant mes narines que ma conscience (qu'est-ce que je fous là moi ?). Il est pourtant vrai que le pauvre hère qui a passé sa nuit entre crottes de chiens surnourris et pissouilles de racailles engraissés à coups de malbouffe me répugne moins qu'une jeune cadre dynamique en tailleur tellement imbibée de Chanel qu'elle nécrose les tissus olfactifs de tout être humain qui ose trop s'approcher...

Vous êtes des femmes, merde, pas des éponges !

Coco Chanel était une femme remarquable. Conne ? Certes, et pas qu'un peu, mais remarquable ! Eh oui, les poufs d'antan étaient autrement plus dangereuses qu'aujourd'hui...

Et puis, la dernière fois que j'ai regardé la télévision (vers Noël), j'ai vu un documentaire très intéressant sur les messages olfactifs du corps humain ; La connasse du bus ne l'a sûrement pas regardé.

Morale : laissez parler votre corps, il s'exprime mieux que vous de toutes façons !

samedi 28 avril 2007

Un peu de boulot...

Voilà ce que j'ai envoyé à une société qui recherche un webmaster Free-Lance :


***** DESCRIPTION DU SITE *****

Le site web sera géré par une CMS (Content Management System) entièrement créée par ma société, donc évolutive et adaptable aisément à des besoins futurs.

J'implémente les pages de votre choix, avec photos, classement des pages dans des menus si vous le désirez... (Je suppose que vous avez déjà écrit les textes)

Vous pouvez par la suite créer/éditer/supprimer le contenu des pages et les images à loisir, à l'aide de l'interface administrateur facile à utiliser sans connaissances particulières en informatique, si vous souhaitez le faire vous-même, pour gagner en autonomie et en frais.

Vous pouvez également gérer une newsletter, une recherche par mots-clefs, ou d'éventuels articles à mettre en vente plus tard, ainsi qu'un panel d'outils utiles pour tout administrateur de site web.


***** ENTRETIEN, HEBERGEMENT ET DOMAINE*****

L'entretien et la mise à jour du code HTML aux normes du Web (W3C) sont garantis pour 12 mois, renouvelables.

L'hébergement n'est pas inclus dans le prix. Si vous désirez que je m'en occupe, ajoutez environ 6€/mois au tarif indiqué. (tarifs d'OVH, hébergement + domaine ==> http://www.ovh.com)


***** RESPECT DES NORMES ET QUALITÉ *****

Optimisation et sécurité sont mes maîtres mots, je garantis un affichage rapide (même en bas débit) de vos pages.

Un site aux normes du Web est mieux reconnu par les explorateurs (Internet Explorer, Mozilla, Safari, et autres), plus adapté aux handicapés, et mieux référencé dans les moteurs de recherche. ==> voir http://openweb.eu.org/articles/pourquoi_standards/

Mon code est créé « à la main » et non avec un logiciel comme DreamWeaver, ce qui assure sa pérénnité, même dans l'univers du Web où les normes changent très vite.


***** INTERNATIONAL *****

Mes sites sont, à l'instar de ma personne, bilingues, et donc bien référencés par les moteurs de recherche anglais.


***** TECHNOLOGIES UTILISÉES *****

LAMPP : Linux Apache MySQL PHP
Environnement de Développement Intégré : Scite (logiciel libre), PHPMyAdmin
Design : Gimp, Blender (equivalents libres de Photoshop et 3DsMax)

CMS : pour la gestion de votre site

Salutations respectueuses, gnagnagna...

vendredi 27 avril 2007

Cours de Maths II

Votre élève est assis, en apparence concentré sur son exercice, le front plissé, les yeux fixes et le stylo prêt à bondir...

Comment savez-vous s'il se concentre vraiment (travail utile) ou s'il bluffe de ne rien piger car il préfère penser au week-end en amoureux qu'il va passer avec sa copine ? (travail certes agréable mais pas franchement utile pour les maths)

Simple : si c'est le premier exercice du genre que vous lui donnez, ne perdez pas de temps. Expliquez-lui l'exercice en appuyant sur la méthodologie employée, histoire qu'il sache pourquoi il faut faire comme ça et pas autrement (car c'est plus rapide, plus élégant, ou encore parce que c'est plus général), et une fois l'exercice résolu (avec votre aide), écrivez un énoncé (préparé au préalable mentalement pendant que vous expliquiez le premier) sensiblement identique à celui que vous venez de faire.

Pas plus dur, pas moins dur. Enfin si vous avez un élève doué, vous pouvez passer directement à un exo un chouïa plus interessant. Sinon, contentez-vous de changer des constantes...

Prenez la précaution d'ôter de sa vue les reliquats de l'exercice qui vient d'être fait, et collez-lui le nez dans l'ersatz.

Maintenant, observez bien. Plusieurs cas s'offrent à vous :

  1. Il regarde sa feuille avec une expression d'incrédulité et d'incompréhension tellement bien feinte que vous voudriez lui décerner la Palme posthume du meilleur acteur => Il bluffe, il n'a rien suivi à votre explication pourtant limpide, prenez-le au piège et assénez lui une rouste verbale sur la rigueur bien sentie, à défaut d'un d'annuaire téléphonique sur l'arrière du crâne...
  2. Une lueur s'éveille dans son regard, il hésite un peu et écrit quelques équations qui ressemblent vaguement à celles de l'exercice précédent => n'attendez pas, inondez-le de questions du genre : "c'est quoi ça ?", "c'est quoi µ ?", "pourquoi tu ne décris pas ce que tu es en train de faire ?". C'est le moment idéal pour lâcher un cinglant : "Sur le brouillon tu fais ce que tu veux, mais sur ta copie, n'importe quel bachi-bouzouk ignare doit être capable de comprendre ce que tu écris !"
  3. Il fait l'exercice niquel-chrome, sans trop de fautes d'étourderie => félicitez-le chaleureusement, et, maintenant qu'il est chaud, refilez-lui un exercice plus dur, dans le même style, y'a pas de raison qu'on s'arrête en si bon chemin !
  4. Il vous regarde avec l'air blasé de l'ado à qui on croit faire découvrir Winnie l'Ourson => gagnez une minute de répit en lui demandant s'il a vu le Seigneur des Anneaux en V.O., car vous avez remarqué qu'il avait plusieurs posters d'elfettes à moitié nues un peu partout ; juste le temps qu'il faut pour mitonner dans votre petit cerveau malade de matheux un petit exercice qui en temps normal serait rangé dans la catégorie : "énigmes pour autistes", juste histoire de lui montrer c'est qui qui commande... Quoi l'ego ? Nooon. Voyez, il est important que votre élève ne se sente pas plus balèze que vous en maths, sinon il prêtera beaucoup moins d'attention à ce que vous dites. Si effectivement votre élève est plus fort que vous en maths, changez de métier.

La prochaine fois, on parlera du comportement à avoir face à pratiquement tous les élèves, comment les social-engineeriser pour mieux leur inculquer les mathématiques !

La Dame du Passé

La Dame du Passé, avec sa peau si blanche,
Vivait à une époque qui ne lui seyait guère.
Pourvue d'un buste droit et de délicates hanches,
Elle était si belle qu'elle ne pouvait que plaire.

Galatée en son temps eut été sa rivale ;
Pygmalion eut aimé cette brune sculpturale,
Car ivoire et ciseau ne sont point assez purs,
Pour concurrencer cette merveille de nature.

Tout en elle n'est que grâce, et sa voix est un chant
Qui ravit les tympans et enhardit les sens.
Bienheureux est l'homme qui, doté d'une once de chance,
Parvint à embraser ses lèvres couleur sang.


La Dame du Passé - Alone, by *Moyan - DeviantArt

mercredi 25 avril 2007

Cours de Maths I

Comment donner un bon cours de maths ? Simple.

Prenez un élève, asseyez-le sur une chaise, de préférence devant un bureau ou tout autre support propice au travail manuscrit. Posez-lui quelques questions afin de le mettre dans l'ambiance. Posez des questions simples, mais glissez une ou deux questions plus étriquées afin qu'il ne se sente pas non plus trop en confiance. Si l'élève ne sait répondre correctement aux questions simples, mémorisez ses lacunes et préparez-lui mentalement des exercices appropriés. Si c'est une question d'apprentissage insuffisant et non de manque de logique, pointez, insistez, n'hésitez pas à vous offusquer de son manque de rigueur. Il est des choses qu'on doit apprendre par coeur, et d'autres qu'on peut retrouver quand on en a le besoin.

Exemple : Il faut connaître ses dérivées, mais nul besoin d'apprendre ses primitives ! De même pour la trigonométrie, sachez distinguer les formules vitales des formules "retrouvables", dont il faut connaître l'existence, certes, mais sans s'encombrer la mémoire inutilement.

Si c'est un problème de logique, n'hésitez pas à lui donner de simples exercices de manipulation de fractions, d'additions, d'inégalités... Cela pourrait produire un déclic, comme j'en ai déjà vu chez quelques élèves.

Parlez fort quand vous êtes horrifié par les aberrations mathématiques que vous rencontrez.

Exemple : COMMENT ? DIVISÉ PAR ZÉRO ? AAAaaAAAAaaaHHHH !!!

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui les ptits loups !

mardi 24 avril 2007

Mes compétences en Design

Comme vous pouvez le constater, je suis adepte du design simple et épuré... Le caret est revenu, j'ignore comment ou pourquoi, et après tout je m'en tamponne...

J'utilise Gimp et Blender 3D pour le graphisme, et bien que je n'aie (presque) pas eu à les utiliser, je progresse de plus en plus...

En avant pour le coloriage de mes dessins ! ^^ (coming soon)

Ubuntu Feisty, c'est ma fête...

Après moult heures passées à upgrader ma distribution d'Ubuntu, pendant lesquelles j'ai réussi à remettre la 3D (et donc Béryl), j'ai perdu le son sur VLC ! Une fois passé le coup de gueule bien légitime, je m'attelle à remettre le son : échec ! Je récupère le son pour Heroes (ouf !), je pourrai au moins regarder le dernier épisode et briser le hiatus qui, bien placé je dois l'admettre, a fait monter le suspense plus haut que je ne le voudrais. En contrepartie, plus de son pour d'autres DivX comme Mulholland Drive par exemple ! Je connais certes tous les dialogues par coeur, mais n'empêche !

En plus, on ne voit pas le "caret" (le truc qui clignote, le curseur du clavier) dans le formulaire de création de billet sous DotClear2, du coup je fais un peu au pifomètre mes corrections orthographiques quand je vois des coquilles, et ça me prend un temps fou !

Journée magnifique (si ! si ! il fait trèèès beau), j'aurais mieux fait de rester au lit !

lundi 23 avril 2007

Migration de Globol

Le Globol est un animal curieux : ne nourrissant essentiellement de pensées, de poèmes, de nouvelles, de tutoriels ou de remarques à la con (du genre : jtm tro toua, g ri1 à dir mé lashé vo comms !), il migre parfois d'un nid à un autre, et pas toujours en prévenant ses observateurs, patients scientifiques qui passent leurs journées à se demander si est vraiment nécessaire de passer le globol comme espèce protégée... Certaines espèces de globol méritent d'être protégées, et d'autres méritent (à mon sens) la peine de mort, l'extinction aussi sûre et radicale que celle qu'à connu le dodo des années avant lui.

Le globol est un animal parasitaire, entièrement dépendant de l'araignée (arachnae internetis), dont il utilise le filin pour générer son propre cocon, et communiquer dans l'insouciance la plus remarquable avec ses camarades globols.

J'ai fait se reproduire mon globol domestique avec ce qui se trouve de mieux en matière de femelle reproductrice globol : DotClear 2 ; je suis content du résultat, et bien que je n'aie point récupéré les mémoires de mon ancien mâle globol, je garde soigneusement son cerveau cryogénisé dans un recoin de mon caveau, casier /home/tonio/stock...

A vous, chers lecteurs, d'entretenir son plumage en lui donnant de la nourriture saine et sans coquilles, il ne les digère pas !

Sarkozy est mort, vive Sarkozy !

Quoi ? Il est vivant ? nooooooon ! C'était un rêve ?

page 2 de 2 -