Couleurs d'Ozone

vendredi 21 décembre 2007

Et si ?

Parlons de l'avenir du logiciel libre.

Les écoles, quelles qu'elles soient, préfèrent investir dans du matériel que dans du logiciel. Aucune ne dispose d'un budget illimité, et il y a toujours des choses à acheter.

Les entreprises, si elles peuvent faire des économies, elles ne s'en priveront pas. Mac et Windows sont très bien implantés dans ce milieu, car ils disposent d'outils commerciaux que linux n'a pas. Ces systèmes d'exploitation ont été plus accessibles pour l'utilisateur lambda, ayant disposé dès le départ d'une stratégie commerciale et d'une bonne masse de travail.

En ces temps-là, la masse de travail des développeurs de linux était moins importante et orientée plus lentement vers un système de meilleure qualité.

Aujourd'hui, le système linux a de moins en moins de choses à se reprocher en termes de simplicité utilisateur, d'esthétisme et de fonctionnalité.

Ce qui foire, c'est non pas l'attachement à windows même, mais bien à la pléïade de logiciels développés pour lui. Mac séduira toujours les amoureux de son mode zero-options, car je ne pense pas que Linux sera un jour en mode zero-options. Je pense qu'un jour les logiciels libres seront suffisamment développés pour gérer des statistiques d'utilisation des options afin d'optimiser leur placement et leur configuration par défaut.

Stalagmite

Seul un logiciel libre peut, à terme, offrir à ses utilisateurs le confort, la puissance, et la possibilité de personnaliser vraiment. C'est un peu comme la construction d'un stalagmite : chaque goutte d'eau est un utilisateur. Le tailleur de pierres, payé pour accélérer le processus, n'égalera pas la perfection de la multitude.

mercredi 30 mai 2007

Réinstallation d'Ubuntu 7.04 (Feisty Fawn)

Tout commence à bugguer dans mon installation d'ubuntu, aussi ai-je décidé de prendre les devants : je formate, je réinstalle.

  1. Je vais télécharger ubuntu sur le site officiel, puis je le grave sur un cd qui traîne depuis belle lurette parmi les dvd ratés de ma chambre. Je le mets dans le lecteur, je reboot. Et là, impossible de démarrer sur le cd. Grrr. je vérifie mon Bios, tout est bien configuré. je reviens alors sous ubuntu, et je regarde le contenu du cd : rien. Mais rien. Je relance la gravure, je décoche le bouton "simulation" cette fois, et je reboot pour la deuxième fois. Au passage, je sauvegarde mes fichiers de configuration de Scite, et mon /etc/apt/sources.list.
  2. Je lance l'installation, je choisis quel disque je vais formater (hda1, parfait !), bref l'installation arrive à son terme sans trop de soucis... Là, je redémarre. Et je reste baba. Un écran bleu, digne de windows, me baragouine (puisque les accents ne sont pas pris en charge, et donc remplacés par des magmas de pixels) que gdm n'a pas les bonnes permissions pour être lancé, que je dois les régler à la main.
    Et puis quoi encore ? Il ne me donne même pas le fichier que je dois chmoder !? Grrrrrr ! Je relance le cd d'installation et je commence à perdre patience... Installation à 94%... On va bien voir... Je redémarre...
  3. Alléluia ! J'ai drôlement bien fait de rester zen ! J'entre sur mon install toute neuve, et je constate que... c'est moooooooooche ! La prochaine fois, je vire un maximum de fichiers de config du dossier personnel ! Je fais un Ctrl+H dans /home/tonio et je vire tout ce qui commence par un point et qui me parait superflu... Je garde les fichiers de configuration de certaines applications (Scite entre autres), et je dégage le reste.
  4. Maintenant : les mises à jour. 45 m@js en attente, je lance la moulinette et je vais faire un tour sur internet. Une fois fini, on me propose de redémarrer (j'en ai ma claque, mais bon à priori c'est la dernière !). Je réfléchis sur le design que je vais donner à ma nouvelle configuration, et je redémarre... Un design futuriste, bien 'glassy' avec de jolies icônes... Ça me plait. Je remet en place mon sources.list, et je refais une nouvelle mise à jour. Pas besoin de rebooter cette fois, tant mieux !
  5. Tout fonctionne. Et même mieux : la musique du démarrage et de l'arrêt n'est plus du genre "musique MIDI de mario bros", mais mon casque laisse couler un son enjôleur et plein de nuances ! mes drivers son ne sont plus plantés !
    Je sauvegarde mon xorg.conf et je tente l'installation automatique des drivers nVidia, qui n'a jamais fonctionné pour moi auparavant. Et là, je reste bouche bée : ça marche. Je tente un glxgears, ça marche ! J'ai la 3D ! Aussi facilement ?! Incroyable.
    Bon, on va pas s'arrêter en si bon chemin. Je re-sauvegarde mon xorg.conf, encore sous le choc, et je retourne sur la documentation d'ubuntu afin d'installer...
  6. BERYL ! ! ! Je télécharge les paquets comme recommandé dans la documentation, jusque ici je glisse sur du velours... (et je viens de mettre deux fois de suite un ç à ici, ça commence à bien faire !) Je lance beryl-manager... Et je n'en reviens pas. Tout est OK ! Pas le moindre petit problème, pas le moindre petit impondérable qui vient m'empêcher de dormir. C'en est presque pas normal. D'ailleurs, ce n'est pas normal. J'ai le bureau 3D, j'ai les fenêtres molles (ahhhh, elles m'ont vraiment manqué celles-là), j'ai... j'ai... j'ai trouvé un bug ! HAHAHAHA ! Je n'ai pas l'icône de béryl-manager, je n'ai pas le systray ! Mais je crois que c'est de ma faute, j'ai supprimé un truc bizarre dans cette zone-là... Je regarde sur le net... Ah oui c'est la zone de notifications qui me manque. Résolu. Dame, c'est trop facile !
  7. Je configure... J'installe VLC, Xmms... Bref, la partie facile ! Allez, en récompense, je vais me chercher un truc à bouffer et je vais regarder un film à la con !

Mes problèmes audio et vidéo sont résolus pour l'instant, c'est le bonheur absolu !

jeudi 24 mai 2007

Maîtrise de GIMP

Au lieu d'écrire mon C.V., je me suis exercé (amusé) quelque peu avec GIMP...

J'aime beaucoup l'effet de couleur dans une photo en Noir et Blanc ! ^^

Un exemple :

Un autre :

Ces photos ont été retouchées et publiées sans l'autorisation des jeunes personnes qui sont dessus, mais bon personne ne viendra les chercher ici !

J'ai repris mon vieux client IRC, histoire de retourner zoner dans les chans de teams de |-|4xx0rZ... J'vais avoir besoin d'être vigilant sur la sécurité de mon site web en cours, aussi je me tiens au courant des dernières avancées en pwnage ! Je tenterai moi même (quand je n'aurai que ça à faire) de pourrir mon site avec ce que je sais des ddos, et puis si j'y parviens au moins je saurai ce qu'il faut sécuriser...

Encore une :

mardi 24 avril 2007

Ubuntu Feisty, c'est ma fête...

Après moult heures passées à upgrader ma distribution d'Ubuntu, pendant lesquelles j'ai réussi à remettre la 3D (et donc Béryl), j'ai perdu le son sur VLC ! Une fois passé le coup de gueule bien légitime, je m'attelle à remettre le son : échec ! Je récupère le son pour Heroes (ouf !), je pourrai au moins regarder le dernier épisode et briser le hiatus qui, bien placé je dois l'admettre, a fait monter le suspense plus haut que je ne le voudrais. En contrepartie, plus de son pour d'autres DivX comme Mulholland Drive par exemple ! Je connais certes tous les dialogues par coeur, mais n'empêche !

En plus, on ne voit pas le "caret" (le truc qui clignote, le curseur du clavier) dans le formulaire de création de billet sous DotClear2, du coup je fais un peu au pifomètre mes corrections orthographiques quand je vois des coquilles, et ça me prend un temps fou !

Journée magnifique (si ! si ! il fait trèèès beau), j'aurais mieux fait de rester au lit !