J'ai passé quelques tests gratuits de Quotient Émotionnel. Non content d'avoir une note incroyablement basse, j'en ai passé plusieurs, avec le plus de franchise possible, et j'ai eu droit à mon profil psychologique, en prime.

Faire un test.


Vous êtes un(e) «détaché(e)»

Vous êtes assez indifférent(e) aux compliments comme aux critiques et plutôt perçu(e) comme une personne discrète, réservée, qui ne se mêle pas des affaires des autres. En même temps, vous êtes trop en retrait dans les relations affectives et sociales. Vous avez tendance à renoncer dès que les choses semblent compliquées.

Votre problème

Un moi faible, des sentiments d’infériorité. D’où la difficulté des confrontations, la peur de vous lier (en amitié, en amour…), de participer à un groupe, l’envie de prendre la fuite et, parfois, la résignation à l’échec. Cela va souvent avec des parents mal aimants. Ou c’est parfois la conséquence d’un choc affectif grave (rupture, perte d’un être cher, etc.).

Pour renouer avec vos émotions

Les émotions, ça passe avant tout par le corps. Vous en éprouvez peu, rarement : c’est que vous les bloquez. Pourquoi ? Parce que vous avez peur d’avoir des réactions incontrôlables. Vous devez donc avant tout vous réapproprier votre corps. Par exemple, en pratiquant une activité physique régulière.
Privilégiez les sports d’endurance, les activités de type aérobic, stretching, cardio-training… Ou, mieux encore, la marche à pied ou la natation. Et en vous bichonnant plus souvent : massages, thalasso, etc.


Dame, quelle arrogance ! Quelle prétention ! Ils affichent les résultats comme si ils me connaissaient depuis toujours. On a pas élevé les globols ensemble que je sache !

...

En vérité, ce qui m'ennuie, c'est que ce test est assez révélateur. Et il ne se plante pas tant que ça. Sur ma personnalité "de surface", du moins. Après tout, c'est elle qui a passé ce test. Pour être franc, je dirais qu'il y a 90% de vérité, 5% de faux-sens, et 5% de contre-sens.

Je me répète, j'ai un quotient émotionnel de limace borgne ; je le savais déjà, j'en ai la confirmation. Et ça, c'est une étape de plus qui prouve que je suis sur la bonne voie de la connaissance absolue de soi. Faites vous-même le test, et apprenez !