Cette nuit, j'ai fait un rêve : J'étais assis dans un fauteuil, et je voyais une lame sortir de ma poitrine, encore dégouttante du sang chaud de mon coeur. La lame restait un instant, comme pour suspendre le temps avec de la douleur, puis disparaissait dans mon dos, aussitôt remplacée par une autre, de forme ou de couleur différente. Je ne sais combien de lames j'ai enduré, je sais juste qu'à un moment, je suis mort, cédant à la souffrance ma vie éternelle de rêveur.